Nouveautés dans CareConnect Dentist 3.0.28.5

Résumé

  • Cette version de CareConnect contient les nouveaux pseudocodes valables à partir du 7 mai 2020 pour la facturation d'un supplément non remboursable pour certains codes de nomenclature pour les assurés normaux de plus de 18 ans.
  • Nous avons également réalisé certaines améliorations concernant la synchronisation de l'agenda en ligne.

Le conseil du helpdesk

  • N'oubliez pas d'effectuer une sauvegarde complète de CareConnect Dentist avant d'exécuter la mise à jour.
  • Vous trouverez de plus amples informations concernant cette nouvelle version de CareConnect Dentist sous la rubrique Nouveautés dans l'aide (F1) de CareConnect Dentist.

Où en sommes-nous avec les attestations électroniques (eAttest) et tiers-payant électronique (eFact) dans CareConnect?

Au cours des dernières semaines, nous avons reçu de nombreuses questions concernant l'intégration des attestations électroniques (eAttest) et du tiers-payant électronique (eFact). Nous sommes bien sûr tout à fait conscients que ces services vous apporteraient une valeur ajoutée importante en ces temps difficiles. Voici la situation actuelle :

Plus forts ensemble, la force de Corilus !

Nous avons choisi de réaliser l'intégration des attestations électroniques et du tiers-payant électronique via le module commun "Tarification" de Corilus, déjà largement utilisé par les médecins généralistes, les kinésithérapeutes et les postes de gardes, Ce choix offre 2 avantages importants :

- Supprimer l'attestation, fournir des preuves au patient et signer numériquement l'attestation avec le certificat eHealth. Cela s'applique aux médecins généralistes, aux kinés et bien sûr aussi à vous en tant que dentiste. Ceci était déjà possible dans ce module commun "Tarification". En l'étendant là où cela était nécessaire pour les dentistes (numéro de dent, règles de cumul ...), nous sommes rapidement parvenus à une intégration fonctionnelle dès octobre 2019.

- Les services de santé électroniques et les règlementations associées évoluent constamment. Jusqu'ici, chaque logiciel devait, de son côté, réaliser indépendamment toutes les modifications. Nous pourrons désormais passer à la vitesse supérieure grâce à l'étroite collaboration avec l'équipe de Corilus Tarification. Le traitement des adaptations sera beaucoup plus efficace.

Qu'est ce qui prend donc autant de temps ?

Ce nouveau module de tarification est un module en ligne. Heureusement, il s'agit de la formule idéale pour une intégration dans CareConnect mais cela implique 2 défis importants :

1. L'échange des données avec un module en ligne doit être suffisamment sécurisé. Nous utilisons pour cela la méthode de connexion Corilus Passport. Nous voulons vous offrir cette nouvelle méthode de connexion plus sécurisée sans que vous perdiez trop de temps pour vous connecter. Nous y sommes parvenus mais cela nous a demandé énormément de travail.

2. Le nouveau module commun de tarification ne peut pas être un module autonome dans CareConnect, Vous devriez en effet encoder deux fois les données et effectuer des configurations supplémentaires. CareConnect s'en occupera automatiquement pour vous mais le travail nécessaire nous a également pris un temps important.

Une fois ce défi réussi pour les attestations électroniques (eAttest), tout sera déjà quasiment en ordre pour le tiers-payant électronique (eFact). La mise à disposition du tiers-payant électronique prendra donc beaucoup moins de temps que pour les attestations électroniques. Nous sommes bien conscients que nous vous demandons d'être patients mais nous espérons pouvoir compter sur votre compréhension grâce à ces explications.

La livraison des attestations électroniques (eAttest) et du tiers-payant électronique (eFact) reste notre priorité absolue ! Bien sûr, nous restons également déterminés à vous fournir à temps toutes les modifications légales qui se succèdent actuellement à un rythme soutenu. Ce qui nous fait perdre, vous le comprendrez, un temps considérable. Vous pouvez lire  plus d'informations à ce sujet ci-dessous.

Conditions de remboursement ajustées

Du 1er mars 2020 jusqu'à la fin de la crise Covid-19, des conditions de remboursement adaptées seront appliquées.

L'un des ajustements est la condition d'âge maximum pour le remboursement d'un traitement. Si le patient atteint l'âge maximum pendant la crise du Covid-19, la limite d'âge dans la condition de remboursement sera augmentée de 6 mois.

Un exemple pour clarifier : si un patient atteint l'âge de 18 ans le 1er mai 2020 (= pendant la crise du Covid-19), ce patient peut encore bénéficier des numéros de nomenclature qui ne devraient normalement être appliqués que jusqu'à son jour de 18e anniversaire (= jusqu'au 1er novembre 2020 dans cet exemple).

Il y a encore beaucoup d'incertitudes sur la manière dont les mutuelles vont traiter cette question, mais il y a un risque que l'attestation soit refusée si vous ne tenez pas compte de cette limite d'âge ajustée. Vous devrez donc obligatoirement ajuster vous-même manuellement le code de nomenclature dans la fenêtre de tarification de CareConnect. Pour éviter d'oublier, CareConnect affichera un avertissement dans la fenêtre de tarification si le patient a atteint l'âge auquel cette condition d'âge ajustée s'applique après le 1er mars 2020. Dans cet avertissement, vous trouverez un lien vers une page d'information qui explique comment appliquer correctement les conditions de remboursement modifiées.

Cliquez ici pour plus d'informations sur le site de l'INAMI concernant ces conditions de remboursement modifiées.

Nouveaux pseudocodes avec tarifs maximum

Dans le cadre de l'accord national dento-mutualiste 2020-2021, à partir du 7 mai, de nouveaux pseudocodes seront introduits dans la nomenclature pour la facturation d'un supplément avec certains codes de la nomenclature jusqu'à un montant maximum.

  • Si vous êtes conventionné, vous pourrez facturer certains traitements plus chers que le tarif habituel de la convention, mais dans ce cas, vous devrez utiliser ces pseudocodes.
  • Si vous n'êtes pas conventionné et que vous facturez plus cher que le tarif de la convention, vous pourrez également utiliser ces pseudocodes, mais ce n'est pas une obligation. 

Les pseudocodes à tarif maximum existants (ancrage mécanique, substitut dentinaire bioactif et traitement endodontique avec score DETI B) continueront à être appliqués. Vous trouverez plus d'info à ce sujet sur le site web de l'INAMI.

Comment définir les prix de ces nouveaux pseudo-codes ?

Nous ne sommes pas autorisés à déterminer pour vous les tarifs standards utilisés pour les nouveaux pseudocodes, le tarif de ces pseudocodes est donc mis par défaut sur 0€. Après avoir effectué la mise à jour, vous pouvez choisir de d'attester ou non les pseudocodes et de déterminer le montant de ces codes (dans la limite du montant maximum).

Grâce à la liste de prix de CareConnect, vous pouvez fixer un tarif standard par liste de prix pour les nouveaux pseudocodes. Nous vous recommandons de procéder de la manière suivante pour chaque pseudocode :

  1. Ouvrez la liste des prix via GESTION DU CABINET > Prix
  2. Cliquez sur le bouton "Chercher"
  3. Tapez le numéro du pseudocode (vous trouverez ci-dessous un aperçu des 11 nouveaux pseudocodes) et cliquez sur OK.
  4. Veuillez indiquer le tarif standard de votre choix par liste de prix (1, 1, 3 et 4). La colonne "Prix convention" vous indique le montant maximum que vous pouvez demander pour le supplément.

Par conséquent, vous pouvez définir un tarif standard une fois par pseudocode. Bien entendu, vous pourrez encore toujours choisir d'ajuster le montant directement dans la fenêtre de tarification.

Pour quels traitements puis-je attester un supplément via ces pseudocodes ?

Les nouveaux pseudocodes ne s'appliquent qu'aux traitements suivants :

Obturations

  • Obturation 1 face (304371) : pseudocode 305454
  • Obturation 3 faces ou plus (304415) : pseudocode 305476
  • Pour une obturation 2 faces, il n'y a pas de pseudocode prévu. Si vous êtes conventionné, vous ne pouvez donc pas facturer un montant supérieur au tarif conventionné pour ce traitement, sauf si le patient a une exigence particulière.  

Extractions

  • Extractions non-chirurgicales d'une dent définitive (304850 et 304894) : pseudocode 305491
    • Ce pseudocode ne s'applique pas aux extractions supplémentaires dans le même quadrant au cours de la même session.
  • Un supplément est également prévu pour une suture après saignement (304931) : pseudocode 305513

Prothèse

Pour les prothèses, il existe plusieurs pseudocodes pour la facturation d'un supplément et ce en fonction du nombre de dents (et donc de la valeur L) de la prothèse :

  • De 1 à 5 dents : pseudocode 305314
  • 6 ou 7 dents : pseudocode 305336 
  • 8 ou 9 dents : pseudocode 305351
  • 10 ou 11 dents : pseudocode 305373
  • 12, 13 ou 14 dents : pseudocode 305395

Pour le renouvellement anticipé d'une prothèse (308335) un pseudocode distinct est prévu : 305410.

Pano

Pour une pano digitale standard (307090) et pour une pano digitale après trauma (307274) le pseudocode 305432 peut être utilisé pour la facturation d'un supplément.

Règles d'application

  • Vous ne pouvez pas attester ces nouveaux pseudocodes chez les patients de moins de 18 ans
  • Il n'est pas non plus autorisé d'attester ces nouveaux pseudocodes chez les patients BIM (bénéficiaires d'une intervention majorée)

 CareConnect affichera un avertissement si allez à l'encontre de ces règles :

Astuce : si ce n'est pas déjà le cas, vous pouvez obtenir automatiquement les données d'assurabilité du patient à l'ouverture de sa fiche. Pour ce faire, cochez l'option  "Assurabilité" dans le menu ACCUEIL > Utilitaires > eHealth > Récupération automatique :

Comment puis-je encoder un tel supplément dans CareConnect ?

Schéma Dentaire

Comme toujours, nous vous recommandons d'encoder vos traitements à partir du schéma dentaire. L'historique des traitements sera automatiquement mis à jour et les codes de nomenclature corrects seront envoyés vers la tarification. Lors de l'encodage de votre traitement, vous pourrez choisir d'attester ou non le supplément.

 Les honoraires complémentaires maximaux ne peuvent être portés en compte qu’après le consentement éclairé du patient. Assurez-vous au préalable de bien recevoir ce consentement et de bien l’enregistrer dans la fiche du patient. Ceci est prévu dans les règlements ! Nous vous conseillons d’enregistrer ce consentement par une remarque standard (par exemple. "Consentement éclairé" ou "CE") lors de l'encodage du traitement. Dans un protocole général, vous pouvez détailler que cette remarque signifie que le patient a été bel et bien informé du but, des contraintes et de l’honoraire du pseudocode et que le patient a marqué son accord sur tous ces points. En outre, vous pouvez également mentionner dans ce protocole que le montant facturé pour ce pseudocode peut être retrouvé dans l'historique des notes d'honoraires du patient.

  • Obturations : Cliquez sur "Supplém. max." dans la colonne "Extra"
  • Extractions: sélectionnez la dent et cliquez ensuite sur "Supplém. max." dans la colonne "Extra"
  • Sutures après saignement : encodez une complication après extraction (extraction > complication), sélectionnez le numéro de la dent déjà extraite et cliquez ensuite à la fois sur "Saignement post-opératoire" et sur "Supplém. max." dans la colonne "Extra"
  • Prothèses: cochez la case "Supplément maximum" dans la fenêtre "Décompte d'une prothèse"
  • Pano: cliquez sur "Supplém. max." dans la colonne "Extra".
    • Les utilisateurs de CareConnect Imaging trouveront également cette option après avoir réalisé une pano via le bouton "Mediadent".

Tarification

Après avoir encodé le traitement dans le schéma dentaire, les pseudocodes correspondants seront automatiquement envoyés dans la fenêtre de tarification. Vous pouvez toujours y ajuster le montant que vous facturez comme supplément. Attention, si vous êtes conventionné, vous ne pouvez pas facturer un montant supérieur au tarif maximumCareConnect émettra un avertissement si un montant supérieur au montant maximum du supplément est attesté.

Pour tous les pseudocodes, sauf pour les phases préparatoires d’une prothèse, il existe des règles spécifiques pour remplir la case "Montant A.R." sur l'attestation papier. Si vous imprimez l'attestation à partir de CareConnect, la case sera automatiquement et correctement remplie. Ce n'était pas toujours le cas avec les pseudocodes déjà existants mais ceci a maintenant été corrigé.

Devis

Si vous réalisez un devis, vous pouvez ajouter un supplément via le bouton "Ajouter" :

Dans le champ "Traitement", tapez "supplément" et appuyez ensuite sur la touche "Enter" :

Vous recevrez alors une liste de tous les suppléments possibles. Double-cliquez sur le supplément désiré pour l'ajouter à votre devis.

Améliorations au niveau de la synchronisation avec l'agenda en ligne

  • Exceptionnellement, il pouvait arriver qu'un changement dans l'agenda en ligne ne soit pas synchronisé avec l'agenda de CareConnect ou vice versa. Ce problème est résolu dans cette version.
  • Toutes les 5 secondes, l'agenda en ligne était comparé à l'agenda de CareConnect et mis à jour si nécessaire. Des tests ont montré que nous obtenons une meilleure performance avec une expérience utilisateur tout aussi agréable si nous augmentons cet intervalle. Cet intervalle est donc augmenté à 60 secondes.