Prime télématique

Qu’est-ce que la prime télématique ?

Afin d’encourager l’utilisation des différents services eHealth, les pouvoirs publics prévoient une prime télématique annuelle dont le montant et les critères sont déterminés par catégorie professionnelle. Chaque année, de nouveaux critères sont fixés d’après les critères de l’année précédente. Les dentistes peuvent déjà demander une prime télématique depuis 2016. Jusqu’à présent, celle-ci s’élevait à 800 euros par dentiste.

Comment demander la prime télématique ?

Vous pouvez demander la prime via l’application MyInami, l’année qui suit l’année de la prime. Par conséquent, pour obtenir la prime pour 2019, vous devez travailler avec les différents services eHealth en 2019 afin de remplir les critères, mais vous ne pouvez demander la prime qu’entre le 1er juillet 2020 et le 31 octobre 2020.

Comment obtenir facilement ma prime télématique ?

Commencer à utiliser eHealth

Votre assistant prime télématique personnel

L’assistant télématique dans CareConnect vous accompagne durant les différentes étapes d’obtention de votre prime télématique. Vous le trouverez dans la barre d’information sous le menu du ruban dans CareConnect. En cliquant sur le bouton « Afficher l'aperçu », vous obtenez une idée claire de l’étape où vous vous trouvez dans le processus d’obtention de la prime télématique.

Si vous ne trouvez pas cette barre dans votre CareConnect, vous pouvez consulter l’aperçu de la prime télématique par praticien dans GESTION DU CABINET > Utilisateurs. Pour ce faire, sélectionnez un praticien et cliquez dans le coin inférieur gauche sur le bouton Aperçu prime télématique.

Attention, n’oubliez pas que vous ne devez demander la prime télématique que l’année suivante via l’application MyInami !

3 règles d’or

Appliquez toujours les 3 règles d’or suivantes pour obtenir facilement votre prime télématique :

  1. Veillez à utiliser chaque mois tous les services eHealth disponibles dans CareConnect
  2. Préscrivez toujours des médicaments par voie électronique
  3. Installez toujours la version la plus récente de CareConnect

Puis-je obtenir la prime de cette année si je ne l’ai encore jamais obtenue auparavant ?

Oui, c’est possible. Pour ceux qui n'ont jamais reçu de prime, il existe des critères plus souples. Par exemple, les dentistes qui commencent à utiliser eHealth dans le courant de l'année pourront également bénéficier de la prime télématique.

Quels sont les critères pour la prime télématique ?

2019

[Actualisé 13/05/2019]

Pour l'année 2019, les critères de prime ont été publiés sur le site INAMI depuis avril 2019.

Pour avoir droit à cette prime, vous devez remplir les conditions suivantes :

Utilisation des services eHealth

Vous devez remplir 3 critères obligatoires et 2 critères facultatifs. Pour les critères facultatifs, vous pouvez choisir entre 4 critères.

Les critères sont plus souples pour ceux qui n’ont pas encore obtenu de prime. Ainsi, les dentistes qui ont commencé à utiliser eHealth dans le courant de l’année 2019 peuvent aussi bénéficier de la prime télématique.

  1. OBLIGATOIRE : Demander l'assurabilité via MyCareNet
    • Déjà obtenu une prime : consulter au moins 1 fois par mois pendant six mois calendrier 2019
    • Jamais obtenu de prime : une simple consultation en 2019 suffit
  2. OBLIGATOIRE : Consulter les tarifs via MyCareNet
    • Déjà obtenu une prime : consulter au moins 1 fois par mois pendant six mois calendrier 2019
    • Jamais obtenu de prime : une simple consultation en 2019 suffit
  3. OBLIGATOIRE : Prescriptions électroniques de médicaments via Recip-e
    • Déjà obtenu une prime : envoyer au moins 80 % de vos prescriptions de médicaments remboursables (avec au moins une prescription) par voie électronique en 2019
    • Jamais obtenu de prime : envoyer au moins une prescription de médicaments remboursables par voie électronique en 2019
  4. Envoi et réception de messages via eHealthBox
    • Déjà obtenu une prime : recevoir au moins 1 message eHealthBox par mois pendant 3 mois calendrier 2019
    • Jamais obtenu de prime : recevoir 1 message de eHealthBox en 2019 suffit
    • Astuce: demandez à un collègue de vous envoyer un message eHealth si vous n'avez reçu aucun message ce mois-ci
  5. Demander le titulaire du dossier médical global électronique (eDMG) du patient
    • L’eDMG est géré par le médecin traitant du patient
    • Déjà obtenu une prime consulter au moins 1 fois par mois pendant 3 mois calendrier 2019
    • Jamais obtenu de prime : au moins une consultation en 2019
  6. Consulter le schéma de médication en ligne via les réseaux santé régionaux
    • Avoir consulté au moins une fois un schéma de médication en 2019
    • Attention, le patient pour lequel vous consultez le schéma de médication doit avoir effectivement un schéma pour pouvoir remplir ce critère !
  7. Facturation électronique du tiers-payant via MyCareNet (eFact)
    • Si en 2019, au minimum 100 prestations sont facturées en tiers-payant, 20% minimum de ces prestations doivent être facturées via eFact.
    • Ceci est à nouveau un critère optionnel. Les dentistes qui ne travaillent pas avec le tiers-payant peuvent bénéficier de la prime au moyen des autres critères

Votre activité

Vous devez répondre aux deux conditions suivantes :

  1. Vous avez un titre professionnel particulier de dentiste généraliste, de dentiste spécialiste en orthodontie ou de dentiste spécialiste en parodontologie. Les stagiaires qui démarrent leur plan de stage au cours de l'année de la prime pourront désormais également demander une prime et l'obtenir s’ils répondent aux critères.
  2. Avoir depuis au moins 5 ans au 1er janvier 2019 un numéro INAMI réservé aux dentistes reconnus ! Dans ce cas, vous devez également avoir facturé 300 prestations en 2019 qui ont été remboursées par l'assurance obligatoire soins de santé.

2018

[Actualisé 15/07/2019]

Les critères pour l’année de prime 2018 ont été publiés sur le site Web de l’INAMI depuis juillet 2018, mais ne l’ont pas encore été au Moniteur. Il est possible que les critères suivants soient assouplis, mais rien n’est encore établi pour le moment. Les conditions d’obtention de la prime sont formulées comme suit :

Pour 2018, il suffit de compléter 4 sur les 6 critères possibles.

Il existe à nouveau un seuil d'activité nécessaire d’un minimum de 300 prestations (remboursées par l'assurance maladie obligatoire) pour les dentistes qui ont reçu un numéro INAMI depuis 5 ans au 1er janvier 2018. Ce seuil expire pour ceux qui ont eu un numéro INAMI depuis moins de 5 ans. De plus, vous avez également besoin d'un titre professionnel de dentiste généraliste, de dentiste spécialiste en orthodontie ou de dentiste spécialiste en parodontologie. Les stagiaires ne sont donc pas éligibles pour la prime.

Pour 2018, une distinction est également faite entre les dentistes qui ont déjà reçu une prime en 2016 et / ou 2017 et ceux qui n'ont jamais reçu de prime. Pour ceux qui n'ont jamais reçu de prime, il existe des critères plus souples. Par exemple, les dentistes qui démarrent avec eHealth dans le courant 2018 pourront également bénéficier de la prime télématique.

Pour obtenir la prime, il suffit d'atteindre 4 des 6 critères ci-dessous, dont 3 sont obligatoires pour l'obtention de la prime. Malheureusement, le schéma de médication en ligne n'est plus un critère cette année.

Un aperçu des critères:

  1. OBLIGATOIRE : Demander l'assurabilité via MyCareNet
    • Vous avez déjà obtenu une prime en 2016 ou 2017 : consulter au moins 1 fois par mois pendant six mois calendrier 2018
    • Vous n’avez jamais reçu de prime : une simple consultation en 2018 suffit
  2. OBLIGATOIRE : Consulter les tarifs via MyCareNet
    • Vous avez déjà obtenu une prime en 2016 ou 2017 : consulter au moins 1 fois par mois pendant six mois calendrier 2018
    • Vous n’avez jamais reçu de prime : une simple consultation en 2018 suffit
  3. OBLIGATOIRE : Prescriptions électroniques de médicaments via Recip-e
    • Vous avez déjà obtenu une prime en 2016 ou 2017 : en 2018, envoyez au moins une prescription avec des médicaments remboursables par voie électronique
    • Vous n’avez jamais reçu de prime : en 2018 vous devez envoyer par voie électronique plus de 80 % de vos prescriptions contenant des médicaments remboursables, avec au minimum une prescription.
  4. Envoi et réception de messages via eHealthBox
    • Recevoir 1 message de eHealthBox pendant le deuxième semestre de 2018 suffit
  5. Facturation électronique du tiers-payant via MyCareNet (eFact)
    • Facturer au moins 100 prestations en tiers-payant ET envoyer au moins 20% via eFact en 2018.
    • Ceci est à nouveau un critère optionnel. Les dentistes qui ne travaillent pas avec le tiers-payant peuvent bénéficier de la prime au moyen des autres critères.
  6. Demander le titulaire du dossier médical global électronique (eDMG) du patient
    • L’eDMG est géré par le médecin traitant du patient.
    • Vous avez déjà obtenu une prime en 2016 ou 2017 : demander au moins 1 fois par mois pendant six mois calendrier 2018
    • Vous n’avez jamais reçu de prime : une simple demande en 2018 suffit

En respectant les 4 premiers critères via CareConnect, vous serez éligible pour la prime télématique de 2018.

2017

Pour la prime télématique de 2017, le gouvernement a imposé six critères (voir ci-dessous). Pour bénéficier de la prime télématique, vous devez répondre à deux critères obligatoires et être en ordre avec quatre critères sur les six demandés.

Il existe également un seuil d'activité nécessaire d’un minimum de 300 prestations (remboursées par l'assurance maladie obligatoire) pour les dentistes qui ont reçu un numéro INAMI depuis 5 ans au 1er janvier 2017. De plus, vous avez également besoin d'un titre professionnel de dentiste généraliste, de dentiste spécialiste en orthodontie ou de dentiste spécialiste en parodontologie.

Un aperçu des critères :

  1. Demander l'assurabilité via MyCareNet (obligatoire)
    • Si vous avez déjà consulté l'assurabilité en 2016, vous devez sur les six mois calendrier 2017, demander l'assurabilité au moins 1 fois par mois.
    • Si vous demandez pour la première fois l'assurabilité en 2017, alors une simple consultation suffit.
  2. Consulter les tarifs via MyCareNet (eTar) (obligatoire)
    • A partir du 01/10/2017 vous devez consulter les tarifs au moins une fois par mois.
    • Ce critère a été assoupli, critère précédent : à partir du 01/09/2017.
  3. Prescriptions électroniques de médicaments via Recip-e
    • A partir du 01/07/2017, vous devez envoyer par voie électronique plus de 50 % de vos prescriptions contenant des médicaments remboursables.
  4. Récupération des messages via eHealthBox
    • Recevoir au moins 1 message eHealthBox dans votre eHealthBox personnelle au cours du dernier trimestre de 2017.
    • Ce critère a été assoupli, critère précédent : au moins 1 message par mois reçu en octobre, en novembre et en décembre
  5. Facturation électronique du tiers-payant via MyCareNet (eFact)
    • Pour répondre à ce critère, à partir du 01/09/2017, un minimum de 100 prestations en tiers payant devront être effectuées. 10 % au moins devront être facturées via eFact. Grâce à ce service, les dentistes qui travaillent en tiers payant pourront facturer aux mutuelles de façon électronique.
  6. Demande du schéma de médication via RSW ou Abrumet
    • Grâce au RSW (Wallonie) ou Abrumet (Bruxelles), vous pourrez consulter en ligne le schéma de médication du patient. Pour répondre à ce critère, vous devez avoir lu au moins un schéma de médication d'un patient en 2017.

Vous pouvez aussi trouver ces critères sur le site de l'INAMI.

2016

  • Demander au moins une fois l'assurabilité d'un patient via MyCareNet
  • Envoyer au moins une prescription électronique via Recip-e
  • Ces deux critères devaient être remplis avant le 31/12/2016. 

oFR: Si en 2019, au minimum 100 prestations sont facturées en tiers-payant, 20% minimum de ces prestations doivent être facturées via eFact.C'est à nouveau un critère optionnel. Les dentistes qui ne pratiquent pas le tiers-payant, peuvent être éligibles à la prime grâce aux autres critères optionnels.